En vrac #19.

Mon œil.

Ca faisait un moment que l’œil de Madame Pimpin n’avait pas fait des siennes. La cicatrice, depuis l’opération de juin, reprenait figure humaine au point que certaines personnes myopes ne la remarquaient pas. L’œil ne pleurait plus pour rien (t’inquiète, pour les J1, les annonces de grossesse et les fausses-couches il marche très bien). Madame Pimpin avait même recommencé occasionnellement à se maquiller, chose qu’elle ne fait pas systématiquement mais qui commençait à lui manquer. Ca c’était jusqu’à hier soir.
Hier soir, la cicatrice a recommencé à tirer et brûler un peu, et une grosse larme reste suspendue presque tout le temps au coin de l’œil de Madame Pimpin. Le dernier RDV postopératoire est prévu pour fin novembre mais Madame Pimpin commence à se dire qu’elle reverra peut-être le sympathique interne d’ici là, et ça ne l’emballe pas. S’il faut concilier traitements de C8 + infection carabinée + antibiotiques de cheval + hosto + gros boulot en perspective, ça va être coton ma bonne dame. Et puis surtout (parce que Madame Pimpin s’en fout dans le fond, que ce soit coton et que son œil lui fasse mal), bien que l’interne et le Docteur Colley ne pensent pas qu’il y ait un rapport, Madame Pimpin se dit que tout de même une grosse infection dans le corps ça ne doit pas franchement envoyer des signaux d’hébergement de qualité aux potentiels ovocytes fécondés qui souhaiteraient séjourner dans les parages. Preuve en est, le premier Hühner, à quelques jours de le dernière crise, faisait état de quelques leucocytes se baladant dans la glaire alors que le dernier n’en a révélé aucun.

DDDJ1.

Mais qu’est ce qu’on s’emmarde en cycle de «pause» forcée. Madame Pimpin tourne en rond, compte mollement les DPO (enfin les DPNO puisque Super Ethynil l’a probablement empêchée d’ovuler). Pour passe le temps, elle commence à penser au J1 et surtout à la surprise qu’il lui réservera, puisque même s’il n’y a aucune chance de TG+ à la clé, il y a quand même de l’enjeu avec ce C8 qui se profile à l’horizon. Si J1 débarque avant le 9, date du RDV avec le Caméléon, on pourra dire au revoir à C8 parce qu’il sera trop tard pour entreprendre quoi que ce soit. S’il arrive après le 9, il va probablement falloir négocier d’arrache pied mais il reste une chance pour tenter une stimulation, ou au moins quelque chose pour améliorer cette satanée glaire. Alors en attendant de savoir quand arrivera le J1, faute de pouvoir deviner la date, Madame Pimpin croise les doigts même si ce n’est pas en vue d’un TG+.

Douleur persistante.

Psychotage ou réalité ? A force de s’écouter en permanence, Madame Pimpin ne sait plus dire si les manifestations de son corps sont bien réelles ou induites par son imagination débordante. Depuis la deuxième grossesse, elle sent ponctuellement une douleur plus ou moins intense du côté droit, entre l’os pelvien et l’ovaire. Ca tire, ça pince, et ça lui avait fait doublement redouter le diagnostic erroné de GEU en mars. La douleur est là, tous les mois, elle revient juste après l’ovulation. Parfois elle est à peine perceptible, parfois elle réveille Madame Pimpin en pleine nuit et s’amplifie, jusqu’à la forcer à se tourner sur le côté pour soulager la tension là-dedans. Dans ces cas-là Madame Pimpin sait que la douleur est réelle. Puis elle disparait et laisse place à la douleur morale du spotting et du J1, et Madame Pimpin l’oublie. Un nouveau cycle commence, et la douleur revient, toujours du même côté. Elle en a déjà parlé au Docteur Colley ainsi qu’au Caméléon qui n’ont pas prêté beaucoup d’attention à ce détail, mais elle se dit que le 9 il faudra insister là-dessus.

Check-list pour le 9.

Avec cette tendance à l’étourderie, voire même à la liquéfaction en présence d’un gynéco (quoique, avec le Caméléon Madame Pimpin se sent moins liquéfiée qu’avec Docteur Colley), il vaut mieux lister les points à aborder le 9 :
– Qu’est-ce qu’on fait maintenant ? (bon, c’est l’objet du truc, faudrait vraiment être une babate pour oublier de demander).
– Est-ce que le Docteur Taré qui a pratiqué de l’acupuncture et de la mésothérapie pendant un mois sur Madame Pimpin peut être à l’origine des cycles foireux de 24 à 33 jours avec 1 ou 2 semaines de spottings à chaque fois ?
– Ne serait-il pas intéressant de recommencer à prendre de l’acide folique / gynéfam / conceptio, histoire d’optimiser un peu tout ça ?
– C’est quoi cette douleur à droite ? Sûr de sûr, qu’on peut pas tenter d’investiguer côté cause de FC, et tenter une demande de prise en charge ? (tu la vois venir la réponse ?)

Le secret.

Puisqu’autour de Madame Pimpin c’est le festival des femmes enceintes et des jeunes mamans, difficile de ne pas penser énormément à son infertilité en ce moment. Madame Pimpin se sent à l’écart de tout ça, comme à la porte d’un club très sélectif. Une petite phrase prononcée par Docteur Chouette, sa médecin traitante, lui revient en tête. A l’époque où Madame Pimpin n’en était pas encore arrivée à se dire que sans enfants sa vie ne valait pas la peine d’être vécue, elle ne voulait même pas envisager l’allaitement. Docteur Chouette lui avait alors expliqué qu’au-delà des vertus « classiques » de la chose, allaiter permettait aussi de « finaliser » la formation du corps de la femme. A l’époque Madame Pimpin était enceinte pour la première fois et n’avait pas été trop atteinte par cette phrase. Elle se disait qu’à la naissance elle pourrait toujours changer d’avis.
Aujourd’hui la phrase résonne, les mots se chargent d’un sens douloureux. Ca veut dire quoi, ça ? Que tant qu’on n’a pas donné la vie et le sein, on reste comme un enfant ? Inachevée ? Ignare ne partageant pas le statut de Femme avec celles qui sont Mères ? Madame Pimpin trouve ça vachement dur. Ca lui donne le sentiment d’être là, témoin de l’épanouissement de ces femmes autour d’elle, tandis qu’elle reste à la traîne, incomplète jusqu’à nouvel ordre mais vieillissant malgré tout. Comme si ces autres femmes partageaient entre elles un grand secret dont elles excluraient Madame Pimpin. Ca lui rappelle un peu l’époque où ses copines commençaient à avoir des seins, des règles, roulaient des pelles aux garçons, tandis que Madame Pimpin restait en retrait comme un grand échalas maladroit, avec son vélo et ses cabanes dans les arbres.

She’s back.

Elle est revenue. Pouffenceinte a terminé son congé mat’ et Madame Pimpin n’est toujours pas enceinte. Pouffenceinte, qui trouvait que C1 c’était trop tôt pour avoir son bébé mais qui composait avec, se plaint des nuits agitées, de la fatigue, des pleurs du bébé. Connasse. Elle est toujours aussi obèse, elle fume toujours autant, elle est toujours aussi pouf, mais maintenant elle a l’air encore plus condescendante avec son sourire de Joconde quand elle se pavane dans les couloirs. Achevez-moi.

Obsession.

En 2011 les Pimpin se sont mariés, deuxièmes de la bande. Madame OPK avait déjà sa petite fille, Madame Loutre était enceinte mais ne le savait pas encore, la sœur de Madame Pimpin arborait fièrement un ventre de huit mois, petit trois était presque là. Monsieur et Madame Chaton attendaient que bébé chaton se pointe depuis pas mal de temps, sur les photos du mariage ils ont l’air un peu tristes. Ce jour là les Pimpin ont amorcé l’entrée dans la phase d’essais plus qu’actifs. Deux autres mariages se profilaient déjà pour 2012. Madame Pimpin s’est dit au début qu’ils iraient avec le bébé. Puis le bébé a mis du temps à venir. Elle s’est dit ensuite qu’elle irait enceinte, ce que sa première grossesse a semblé confirmer. Puis le bébé est parti et Madame Pimpin s’est dit qu’elle serait à nouveau enceinte même si son ventre ne se verrait pas sur les photos.
Aux mariages de 2012, la première mariée, Madame Ecureuil, a annoncé ses essais pour février 2013 et la deuxième mariée, Madame Souris, a annoncé sa grossesse. Madame Chaton quant à elle allaitait son tout petit. Madame Pimpin a souffert mais s’est dit que 2013 serait son année. Il n’y avait pas de mariage au calendrier. Ca n’a pas empêché que Madame Souris accouche, que Madame Ecureuil tombe enceinte du premier, Madame Chaton du deuxième. Ni que Madame Pimpin perde un autre bébé. En 2014, un nouveau mariage se profile, pour août. La future mariée, Madame Loutre, est déjà Maman. Madame Ecureuil sera accompagnée de son bébé de 6 mois et Madame OPK de sa fille déjà grande. Madame Chaton aura ses deux enfants. Madame Souris sera peut-être en attente du deuxième, peut-être bien comme la future mariée elle-même.
Madame Pimpin essaie de tout son être de ne pas se projeter sur ce mariage de septembre. Elle essaie de ne pas se dire que peut-être elle affichera un gros ventre sur les photos, ou peut-être même elle ne pourra pas aller pour cause d’accouchement, ou peut-être encore, elle aussi ira avec son bébé. C’est difficile de combattre l’espoir mais elle essaie tout ça très fort parce que déjà maintenant, elle sait que rien de tout ça ne sera vérifié. Elle le sent au fond d’elle, que son ventre sera vide, que ses yeux seront très tristes, et qu’elle peut juste se contenter d’espérer qu’une nouvelle fausse-couche ne sera pas venue lui ravir le peu de courage qui lui reste. Mais ce mariage l’obsède, comme s’il s’agissait d’une échéance importante dans sa vie… alors qu’il n’en est rien, finalement.

Publicités

12 réflexions sur “En vrac #19.

  1. j’espère que l’oeil voudra bien te laisser enfin un peu tranquille… et surtout qu’au mariage de 2014 tu auras un beau bidon, voir même un petit bébé dans les bras. Tout peut arriver d’ici là, l’échéance est loin alors un jour à la fois !!! pleins de bisous ;-)

  2. Bisous à toi ma petite pimpim. Je me reconnais dans ce que tu écris surtout pour les mariages, le temps qui passe et les grossesses qui se multiplient autour de toi. La douleur a droite serait-elle due au curetage ? Question à poser le 9

    • Merci Plume. Pour le curetage peut-être, mais la douleur n’est pourtant apparue qu’au début de la deuxième « grossesse » donc un an après le curetage… M’enfin je demanderai c’est sûr. C’est louche.
      Des gros bisous !

  3. Courage Madame Pimpin… Comme tu l’as dit les yeux des Chatons étaient tristes sur les photos du mariage et maintenant ils ont deux petits. Je sais bien que rien ne dit que ce qui est vrai pour eux le sera pour vous, mais rien ne dit le contraire non plus :-)
    Et c’est quoi certes c*nnerie sur l’allaitement ? Moi je n’ai pas allaité, et je te rassure je suis une vraie femme, avec tout ce qu’il faut !
    Des bisous :-)

    • Tu as raison, rien ne dit le contraire :)
      Pour l’allaitement c’est une histoire de glandes (pour le coup c’est elle qui m’a foutu les glandes ^^) Bon bah tu me rassures quand même !
      Bisous !

  4. Mauvais point pour l’oeil, j’espère qu’il va guérir pour de bon ! Pour la douleur en effet, ne laisse pas tomber, faudrait vérifier ce que c’est quand meme, et ça te rassurerait. Quant aux mariages et grossesses des autres … c’est loin, et un max de choses vont se passer d’ici là ! Alors laisse de côté cette échéance, elles nous bouffent ces dates sur nos plannings, concentre toi sur toi , ton homme et le petit bébé à venir :) . Un jour, tu afficheras ton bonheur toi aussi, à ce mariage-là ou un autre, c’est certain !

    • Tu as raison Nejdah ! Ce jour là, je crois que je n’aurai pas besoin de l’afficher, le vivre nous suffira :) Bon et comment je vais savoir moi, quand ce sera le grand jour pour toi ? C’est super frustrant ça ! En attendant prends soin de toi <3

  5. Ça fait peur tellement beaucoup de choses que tu dis me ressemblent. Les règles, les seins qui tardent quand les copines ne s’occupent que de ça alors que je fais des cabanes dans les arbres.

    A chaque mariage je fais pareil, je serai peut être a mon X mois ! Ou avec le bébé ! Pfffffou petite naïve que nous sommes. J’ai eu deux mariages en septembre et mon ventre est toujours aussi vide.
    La douleur que tu décris ressemble bcp à ce que j’ai eu ce dernier cycle, mais je ne sais pas encore si ça reproduira..
    Bon courage avec ton œil, j’espère que ça compliquera pas tout ça…
    Je croise pour que ton j1 arrive quand tu le souhaites ! Et le miens aussi tant qu’à faire.
    Allez des bisous !

    • Uh toi aussi tu étais à la traîne pour ces trucs là :)
      Bon du coup pour la douleur je te tiendrai au courant… Bon bah je croise aussi pour ton J1!
      Gros bisous !

    • :) le pire c’est que je l’ai oublié, mais c’est revenu !
      N’y pensons plus, on a assez de nos utérus et autres à se préoccuper, on verra les glandes mammaires un autre jour !!! Gros bisous Flhope

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s