Hühner Sa Mère #2, le retour.

Sept mois après le premier test de Hühner foiré par les Pimpin, dont la mise en œuvre avant pourtant permis la conception de la Petite Chose, nous y revoilà. Sept mois après cette cuisante humiliation, on devrait en être rendus à avoir choisi le prénom, fini de repeindre la chambre, passé toutes les étapes stressantes, ne plus pouvoir faire ses lacets, attaquer le congé mat’ et se réjouir sincèrement pour Madame Chaton et Madame Écureuil qui franchissent cette semaine le cap des 12SA. Au lieu de ça, on est toujours ouin-ouin et on se farcit un nouveau Hühner, qui pour couronner le tout a le bon goût de se dérouler sur un cycle artificiel sous traitement hormonal et donc stérile : non, ce nouveau Hühner Sa Mère ne reproduira pas le miracle de l’hiver dernier.

Madame Pimpin t’avait parlé des effets secondaires désagréables du traitement, et suivant certains conseils raisonnables elle a consulté l’oracle avant de décider tout seule s’il était envisageable d’arrêter le traitement. La secrétaire un peu gourdasse du Caméléon a répondu que « ah oui il est dur dur ce traitement » (ah ouais t’as testé ?) mais que « bon, c’est mieux quand même de suivre la prescription » (nan sans déc ?) et puis que « bon c’est dur de répondre, elle n’est pas médecin » (c’est à dire que si j’avais le numéro de portable du Caméléon je ne t’aurais pas appelée toi, gourdasse) donc il faut qu’elle pose la question.

Quoi qu’il en soit, Madame Pimpin se rend compte que la logistique, ça fait beaucoup. Le dernier Hühner s’était avéré être une grosse épreuve, les Pimpin n’ayant pas vraiment mesuré l’anormalité du « rapport programmé à heure fixe » pour mieux se faire examiner l’intérieur ensuite. Ca c’était donc joué à six heures du mat, sans que le cœur y soit vraiment, et l’examen en lui même avait été pratiqué sur la pause dèj de Madame Pimpin. Atroce.

Alors on est bien d’accord, ça ne changera rien au résultat du bouzin, mais cette fois les Pimpin ont sorti le grand jeu et ont tous les deux posé un jour de congé. Il faut pouvoir le faire, mais QUEL PIED les amis ! Le rendez-vous pour l’examen a été calé en plein milieu de l’après-midi, de façon à pouvoir transformer le « rapport programmé à heure fixe » en « rapport humain » vers 9 heures du matin tout en respectant le temps de séchage indiqué sur la notice (je sais, je suis crade bah, on peut rigoler nan ?).

Madame Pimpin a donc eu tout le loisir de se vautrer sur sa terrasse par 30°C pendant deux bonnes heures, tandis que ses collègues étaient enfermés à la Grande Boîte (convenons en c’est deux fois plus jouissif), puis Monsieur Pimpin l’a conduite au labo de la Chouette Clinique. Une fois de plus ils se sont extasiés sur la gentillesse des secrétaires, la propreté et la clarté des lieux, en repensant au vilain CHU qui rappelait plutôt un hôpital de Guerre du Bloc Soviétique qu’un centre hospitalier européen en 2013, et aux secrétaires acariâtres du Docteur Colley.

Salle d’attente. Sous la chaise, Madame Pimpin trouve une petite fleur en cuir rose ornée d’un petit strass, sûrement échappée d’une chaussure de petite fille. Madame Pimpin ramasse la fleur et la planque dans son sac, elle ira rejoindre la barrette cassée Hello Kitty retrouvée sur la margelle de la piscine pendant les vacances et d’autres babioles supposées porter chance et faire venir le bébé (ouais Madame Pimpin ose le dire, elle veut une fille) (je veux dire, rendu là où on est, ne craignons plus le ridicule) (ceci dit un garçon ce serait chouette aussi hein la Cigogne). Pendant ce temps là Monsieur Pimpin stresse comme pour les résultats du bac, pas à l’aise avec l’idée qu’on lui critique ses petites bêtes.

Le Biologiste appelle Madame Pimpin. Il lui fait récapituler vite fait son parcours, se montre rassurant sur le bilan hormonal et la vilaine AMH. En revanche les deux fausses-couches le font tiquer (il serait gynéco il aurait « bilanté » (sic) Madame Pimpin fissa). Quand elle lui dit que le précédent Hühner n’était pas terrible, probablement rapport au fait qu’on n’était pas tombé pile le jour de l’ovulation, il lui a répondu……. « la nature est bien faite, elle n’est pas à un jour près ». LOL.

Bref, tout ça on s’en fout ce qui compte c’est la suite. Madame Pimpin dévoile ses plus belles chaussettes en pensant à La Fille. Introduction du spéculum puis de la sonde : rien senti ! Pourtant les biologistes ne sont tout de même pas supposés farfouiller du minou tous les quatre matins. Ce qui prouve bien que les gynécos indélicats qui font ça comme des boeufs sont de vrais misogynes frustrés qui se vengent comme ils peuvent.

Le biologiste invite les Pimpin à patienter le temps qu’il analyse la chose puis les convie dans son bureau pour débriefer dix minutes plus tard. Faut savoir qu’à la Clinique PMA, les résultats n’étaient transmis que le soir : on apprécie la différence. Verdict : positif ! Pour lui pas de problème, on est bons. Ouf. Le bilan complet sera transmis par mail.

Monsieur Pimpin est content, fier de sa production, Madame Pimpin plutôt surprise que sa glaire de marde ait franchi cet examen haut la main. Un petit coup de fil à la secrétaire du Caméléon au passage, on ne sait toujours pas si l’oestradiol peut être arrêté dès ce soir : elle rappellera demain matin.

Le temps de rentrer au bercail et de cueillir quelques pommes dans le jardin abandonné d’à côté, et voilà que les bilan complet tombe.

Mais bordel c’est bien nous, ça ?

score d’Insler en février : 6/12 (abondance moyenne ++, filance 1 à 4 cm, cristallisation débutante, col perméable, nombreuses cellules sans leucocytes)  /   septembre : 11/12 (abondance moyenne ++, filance > 8 cm, cristallisation complète, col ouvert, rares cellules)

nb de bêtes en février : quelques rares par champ (<1)  /  septembre : 30 (objectif = 40)

mobilité en février : même pas exploitable  /  septembre : 90% de mobiles dont 75% du total : rapides

Alors bon. On peu certes se réjouir que tout ça c’est très bien. Au passage on remercie l’Ethinyl Oestradiol qui n’y est sans doute pas pour rien.

MAIS PUTAIN C’EST QUOI LE F*CKING PROBLEME ?

Publicités

29 réflexions sur “Hühner Sa Mère #2, le retour.

  1. Vous avez vraiment gérés comme des chefs ce fuck**g hühner!
    en bonne traumatisée de ce test catastrophique et méga négatif, le jour posé, « détente, sexe and sun » ou presque c’est bien vu et supers résultats! c’est sur ca fait poser d’autres questions mais là j’ai envie de dire, quand même, les résultats positifs c’est toujours un peu « mieux ». gros becs

  2. Bon c’est déjà un résultat positif, à priori un problème de moins.
    Maintenant c’est clair qu’il faudrait pousser un peu les examens pour savoir ce qui cloche.
    Pour mon cas le gyneco a attendu la 3è fausse-couche pour me dire bah maintenant on va pouvoir commencer les examens… Super C’est sur qu’on pouvait pas commencer avant, j’ai que ça a faire enchainer les fausse-couches…
    Tu as rendez-vous bientôt avec le dr caméléon pour en parler ?

    • RDV le 9, mais il m’a déjà exposé ses arguments anti-bilan avant la troisième ce que je trouve très con, bien d’accord avec toi. Je te souhaite en tous cas que la prochaine soit la bonne ! Bises Aufri

  3. Ouah beau résultat dis donc. J’espère que maintenant Doc Colley va vous permettre d’avancer avec ce bilan complet que tu auras fait.
    Je n’ai jamais vraiment fait le Huhner, pas nommé comme ça en tout cas. Ma gynéco française m’a demandé une fois lors d’une écho s’il y avait eu câlin la veille et m’a donc fait un prélèvement qu’elle a regardé au microscope, elle a vu des petites bêtes et hop cet exam là en était fini. Ce serait pas mal d’en faire une procédure standard au lieu de traumatiser les couples…
    Profites bien de ton aprem tranquille maintenant !
    Des Bisous !

    • Bah ouais j’en attendais pas tant, pourtant c’était un peu l’hallu ! C’est surtout pour ça qu’il m’a prescrit l’oestradiol en fait. L’aspect contraception n’est qu’un « dommage collatéral » (bien lourd) ! Bises ma belle

  4. Je comprends ton énervement à ne pas savoir d’où vient le problème, mais je me réjouis quand même de ces notes de premiers de la classe :-)
    Bisous.
    Lily.

    • ;)
      Ben ouais… je pense que je vais bientôt me retaper une phase « bordel et s’ils avaient raison, si c’était vraiment dans ma tête », avec des conneries pareilles. Des bisous toi aussi !

    • Hi hi, oh oui le huhner il a du choper un bon gros rhume avec tout ce vent !
      La suite, on saura le 9. Je mise sur des stims, j’espère. Le plus probable serait qu’il décide de ne rien faire. Les IAC ça aurait été en cas de mauvais résultat. Ah on est pas sortis de l’auberge ^^
      Gros bisous !

  5. Tant mieux que le résultat soit bon , mais je comprends tes interrogations ,je ne suis pas médecin mais je suis passée par la pma et je n’arrivais pas à tomber enceinte naturellement ( stérilité inexpliquée ,qu’on me disait et j’avais le moral dans les chaussettes car tout va bien des deux côté et toujours pas de bébé et ça pendant 8 années de traitement ). après ma deuxième fiv j’étais enceinte puis fausse couche à 9 SA .
    J’ai changer 3 fois de centre ( en province et paris ) et là sur paris ils ont pointé un problème au 1 er rdv et en même pas 10 mns : problème de TSH ( ma thyroïde était déréglée d’où les fausses couches biochimiques et l’autre qui à suivit ) .
    Ma TSH faisait le yoyo et ça n’importe quel médecin ( surtout de pma ) aurait dû mettre le doigt dessus et maintenant que mon problème à été stabiliser j’ai la chance d’être maman , je ne te dis pas que le problème de tout le monde est celui – là mais çà vaut le coup de vérifier ( simple prise de sang ) . Et ce que me mets en colère c’est que si je n’avais pas décider de changer de centre Pma je ne serais certainement pas maman car il m’aurait été impossible de tomber enceinte avec un problème de TSH donc merci à tous ses médecins incompétents que se fichent de leurs patientes.

  6. Euh.. il paraît (sic. ma gynéco et l’andrologue qui avait trifouillé mon mari, hum) que les performances en matière de champions sont très variables, tu peux avoir un spermogramme catastrophique un jour et superbe 6 mois plus tard.
    Je serais tenté de dire… ne faut-il pas profiter de ce beau score pour arrêter le traitement (vu que le test est fait on s’en fout nan?) et tenter votre chance?
    Jsais po… sur un malentendu ?

    • Le biologiste nous avait dit ça. Mais bon vu le résultat du spermogramme seul qui était dans la lignée du Huhner 2 (avec bonne glaire) je crois que le mauvais Huhner 1 était plutôt de mon fait.
      Pour le traitement j’étais bien de ton avis… Mais Jacques a dit « nan nan » alors bon… on verra en C8…
      Bises

  7. Je ne suis pas étonnée du tout par ce résultat…. d’autant que la petite chose avait bien réussi à être fabriquée lors du précédent test … c’est quoi le problème ? nous sommes nombreuses à nous poser la question … malheureusement, la médecine n’a pas réponse à tout et les infertilités inexpliquées existent bel et bien … Tu arrives tout de même à tomber enceinte …bon tu n’y arrives pas facilement, mais tu y arrives et je pense que c’est ça qui fait que les médecins n’y voient pas d’urgence … 2 fc pourtant c’est pas rien :( il parait qu’il en faut 3 pour que ça compte … grrrr ! j’espère cependant que tu auras un médecin qui voudra bien s’occuper sérieusement de ton cas … et que cette troisième grossesse sera la bonne … je t’embrasse bien fort

    • Comme tu dis : grrrr… Pour tous les médecins qu’on a vu jusqu’à maintenant sans exceptions, on est même pas en « infertilité inexpliquée » on est juste en « pas de bol », à se taper la tête contre un mur !
      Rha, moi aussi c’est tout ce que j’espère… Bisous ma belle

  8. Et bien, en voilà un bon résultat! Fait dans de bonnes conditions qui plus est.
    Bon, ça fait pas avancer le shmmilblic mais c’est toujours ça de pris.
    Bisous

  9. J’ai été contente de lire que votre 2e Hühner a été moins traumatisant que la dernière fois et que tu as même pu profiter de bon temps après. T’as bien fait de prendre congé. Au moins, ça a un peu adoucit ta journée. En plus, les résultats sont très bien. Super!

    Tu as bien raison. Les gynéco qui font souffrir juste en insérant un spéculum ou même en procédant à une simple écho endo sont juste des misogynes frustrés et vengeurs!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s