6ème sens.

Rappelle-toi, elle l’avait sentie venir, Madame Pimpin, la grossesse de Madame Ecureuil. Pas sous la forme d’une fausse-couche, certes et d’ailleurs ce n’est pas ce qu’elle lui souhaitait on est bien d’accord.

Elle avait aussi senti venir le traquenard en se rendant chez ses beaux-parents dimanche.

Intérieur, jour. Le supermarché, Monsieur et Madame Pimpin.

Alors hier, en faisant quelques courses au supermarché de Village Sur Mer en vue d’un dîner à 4 se déroulant chez eux, entre le rayon « cuby de rosé » et le rayon « pics à brochettes », Madame Pimpin, l’oeil vif et le poil brillant de la meuf pleine d’espoir en DPO, a sorti une bonne petite lolade à son époux :

– « Hey, Monsieur Pimpin, vaudrait peut-être mieux qu’on prenne aussi un cuby de jus de fruit pour Madame Chaton parce que leur number one a fêté ses un ans il y a quelques semaines, étant donné qu’ils ont un peu attendu pour l’avoir, ils vont remettre le couvert fissa ! Mouahahahah!!! »

Monsieur Pimpin a lolé un bon coup comme le mec confiant dont la femme est en DPO, et a placé un cubi de jus d’orange dans le panier.

Intérieur crépuscule. La cuisine des Pimpin, les Chaton et les Pimpin. (entre temps Madame Pimpin a constaté que ses DPO seraient bientôt terminés. On va pas en faire un fromage, au moins on sera peinards en Corse dans 3 semaines.)

Les Chaton viennent d’arriver, Monsieur Pimpin sort les bières. Madame Pimpin, dos à tout le monde, cisèle un oignon. Ses yeux piquent, mais ce n’est rien.

Monsieur Pimpin : – « Qu’est-ce que je te sers, Madame Chaton ? Martini, bière, rosé ? »

Madame Chaton (petite rire nerveux) : – « hihihi, du sans alcool, euh, t’as du coca ? »

Madame Pimpin, dos à tout le monde, continue machinalement de ciseler l’oignon qu’elle avait déjà terminer de ciseler quand Madame Chaton a répondu.

Extérieur nuit. La terrasse des Pimpin, les Chaton et les Pimpin. (Bébé Chaton est couché, Monsieur Pimpin propose une rincette avant de passer à table.)

Monsieur Pimpin : – « Bière, Martini… » (ouais des fois il  est relou)

Madame Chaton : – « Euh nan mais en fait je vais rester sur du soft. (rire nerveux) Euh ça vaut mieux… C’est tout frais, ça fait juste trois semaines :) « 

Masque de joie sur mon visage. Petit effort pour ne pas décrocher. Contente pour eux, oui. Blessure tellement familière désormais qu’on ne la sent presque plus. A peine un pincement. Et tellement de naturel dans cette annonce, que ça passe. Par rapport à dimanche, on joue sur du velours. Serait-ce cette bonne vieille théorie de Christian Grey, philosophe bien connu, selon laquelle un bon gros fist fucking le dimanche te rend plus douce la sodomie du mardi ?

Plus tard dans la soirée, Monsieur Chaton tâte le terrain auprès de Monsieur Pimpin, qui lui répond que ça va bien, et qu’on est contents pour eux. Puis il aura ces mots, si doux et si réconfortants, dont Madame Pimpin ne prendra connaissance que ce matin :

« J’espère vraiment que ça marchera vite pour vous Monsieur Pimpin. Vous êtes un couple tellement solide, vous le méritez tellement. Avec Madame Chaton, avant d’avoir Bébé Chaton (number one), tu sais on a énormément galéré. Et on se déchirait, on en était presque arrivés à se séparer. Et pourtant, on n’a pas du affronter le tiers des épreuves que vous avez vécues ».

Drôle de mélange de sentiments, quoi qu’il en soit. Pas de colère, pas vraiment de tristesse. Un brin de soulagement en constatant que l’hypofertilité d’un jour n’est pas forcément répétitive. Une bonne pointe de jalousie tout de même, pour être tout à fait honnête. Mais surtout, de la reconnaissance pour ne pas avoir fait de ce qui en soi est une bonne nouvelle, un secret d’état, un tabou, un truc que ces pauvres Pimpin infertiles ne doivent absolument pas savoir.

Sur ce Madame Pimpin te laisse, elle part en Normandie pour quelques jours. Ca tombe plutôt bien, ça va faire digérer ce futur J1. Elle t’a programmé un article (un peu léger et un peu hors sujet, mais c’est l’été alors soyons fous) pendant son absence, et s’excuse d’avance de ne pas être au taquet dans les jours à venir (mais t’inquiète elle te lira quand même, planquant son smartphone de marde sous la table de l’apéro !)

Publicités

29 réflexions sur “6ème sens.

  1. Oh ma Pimpim, comme c’est dur d’encaisser ces bonnes nouvelles pour les autres mais qui nous renvoient brutalement au manque, à chaque fois…
    Vive la Normandie :) et bons apéros… Sans culpabilité de souler son utérus… Je sais bien, ça compense tellement pas…

    • Ca pique un peu… Mais leur naturel a rendu la chose plus facile à encaisser. Ce sentiment d’être considérés comme des amis tout court et pas comme des amis-infertiles, ça fait du bien :)

  2. Pour le coup du fist, j’en ai recraché mon café dis donc ^^
    Plus sérieusement, les mots de Monsieur Chaton sont très doux et, surtout, plein d’amitié pour vous deux. La blessure est familière certes mais, une plaie que l’on frotte avec du sel ne cicatrise jamais vraiment…
    Profites bien de la Normandie avec Monsieur Pimpin, je vous embrasse fort <3

    • Hihi le café !
      Oh oui je l’ai trouvé très respectueux, et même elle, je l’ai peut-être mal retranscrit dans mon article mais on la sentait tiraillée entre l’envie de nous l’annoncer normalement et la gêne par rapport à notre parcours, et finalement le naturel l’a emporté et c’est très bien. ils sont chouettes tous les deux. En tous cas c’est chouette la Normandie, et il fait soleil en plus !!!

  3. Heu je suis restée bouche bée derrière mon écran à la lecture de « l’annonce », j’arrivais pas à lire la suite. C’est une drôle de manière de dire les choses quand même…
    Monsieur Chaton m’a émue par contre, c’est très touchant qu’il ait cette pensée pour vous formulée avec une telle délicatesse.
    Profites bien du soleil normand, ressources-toi et reviens nous avec la niaque !
    Gros bisous.

    • Je me dis que c’est finalement la manière la plus respectueuse, on était entre nous, et ça a été dit tellement naturellement… Et puis, pour le moment ils ne l’ont dit qu’à nous et je trouve que rien que ça, c’est une superbe marque d’attention quand je vois que Madame Ecureuil attendait que ça se voit pour me le dire… Des bisous Madame Hiberne !

  4. Pitain d’oignon….drôle d’annonce, douleur acide même si on est contente pour eux ça fout les boules pour nous.
    Par ailleurs ta citation fist fuck/sodomie tu vas chercher des trucs toi ,ça m’a fait marrer grave.
    Chouette blog.

    Bisous et bonne vacances!

  5. Pffffffff… encore une annonce! :(

    Je suis désolée madame Pimpin, par contre, le coup du fist fuck, c’était un peu too much pour mes petits noeils! J’ai dû relire 3 fois la phrase avant de comprendre!

    Profite quand même de ces quelques jours de break ma belle.

  6. À croire qu’on commence à s’habituer aux annonces et à notre masque sourire.
    Mr et Mme Chaton semblent être de bonnes personnes, ils seront ravis pour vous quand votre tour sera arrivé.
    Bonnes vacances, et si tu vois DNLP passe lui mon bonjour.

    • Bon bah voilà tu as le bonjour de DNLP (à J24 ça pique un peu…) je lui ai dit de te laisser tranquille quand la Fée aura oeuvré chez vous :)
      Des bon amis ces chatons, on ne peut qu’être contents pour eux ! Hâte de les rejoindre… C’est déjà ce que je me disais quand on a appris qu’ils attendaient le premier :s
      Bisous Marinette !

  7. Je rentre de Bayeux vive la Normandie !
    Bon et puis parfois grâce au cuby de rosé on arrive à se dire « aller les prochains c’est nous ! »…
    Bonnes vacances !

  8. Haha, l’allusion à Grey, énorme.
    Bref une annonce de plus dans le monde impitoyable des infertiles…
    Allez on pense aux vacances maintenant, profitez en bien !

    • Vacances vacances vacances ! Heureusement qu’il nous reste des références philosophiques de haut niveau pour nous guider spirituellement ^^ héhé !
      Des bisous !

  9. Encore une annonce… Oui, mais avec beaucoup de délicatesse de la part de Monsieur Chaton je trouve. Profite de ces quelques jours de vacances pour essayer de recharger un peu les batteries! À très vite!!

  10. oué.. c’est vrai que ça devient difficile pour ceux pour qui tout marche bien. Ils ne savent plus comment se placer par rapport à ce qu’on peut ressentir, alors en effet autant revenir aux basiques et lâcher l’info d’un seul coup. dis toi qu’heureusement qu’il vous reste le rosé, mon mari ayant une cirrhose, il n’a même plus le droit de boire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s