En vrac#11.

Œil pour œil.

Cycle de pause, ça veut dire pas de visite chez le Docteur Colley. Alors il fallait bien compenser, sinon DNLP n’aurait pas été satisfaite de trop laisser Madame Pimpin tranquille. Elle lui a donc remis le souk dans son œil, comme au mois de novembre ! Youpie, hein. Chat échaudé craignant l’eau froide (la dernière fois : 10 jours d’arrêt, perf d’antidouleurs à l’hosto, bobo à 9 de 1 à 10), cette fois Madame Pimpin savait que ce n’était pas qu’une petite conjonctivite et n’a pas laissé trainer une semaine avant de prendre les choses en main, ce qui lui a valu une bonne soirée aux urgences ophtalmiques. Bien sûr elle n’était pas la seule à avoir opté pour ce passe temps, et le service était bien débordé. Il a fallu se battre avec une vieille mamie aigrie qui voulait gruger tout le monde.

Puis l’interne est arrivé, et Madame Pimpin a remercié le ciel de ne pas se trouver dans la salle d’attente des urgences gynéco. Parce que non seulement il était jeune, l’interne (ce qui est un frein total au baissage de culotte médical), mais en plus il n’était point vilain. Du coup Madame Pimpin ne savait plus où était l’œil droit où était l’œil gauche. Le problème c’est qu’il était aussi joli que débordé et limite nul. Genre, le mec qui t’examine tout en étant au téléphone et en jouant avec son crayon, sans te regarder. Super agréable. Il a renvoyé Madame Pimpin chez elle avec un flacon de gouttes de marde, et roule ma poule. Plus qu’à se débrouiller pour obtenir un rdv chez un vrai ophtalmo, et voir si on peut régler ça définitivement (et sans opérer, please) (merci bien). Encore de bons moments en perspective.

Point psychotage.

10 DPO, petit point angoisses : ça va ça vient. C’est quand même beaucoup moins stressant que d’habitude, rapport au fait que Madame Pimpin sait bien qu’il faudrait un miracle, ce mois-ci. Ca n’enlèvera rien à la tristesse du J1, parce qu’un J1 de plus ça ne veut pas seulement dire pas de bébé. Ca veut surtout dire que le temps passe. Et il passe effroyablement vite, Madame Pimpin a l’impression que les mois s’enchainent à toute vitesse, en accéléré. C’est peut-être pas plus mal, mais d’un autre côté ça fait peur d’avoir l’impression de ne pas réussir à retenir le temps qui glisse entre les mains sans qu’on puisse en profiter.

Pas de traitement pour ce cycle, donc pas de gros boobs (dommage) mais pas de ventre gonflé non plus (pas dommage !). Tous les signes du SPM, que Madame Pimpin réussit désormais à identifier sans les prendre pour des symptômes d’autre chose, sont là depuis deux jours : picotements dans l’utérus et seins quelques fois douloureux, mais c’est très ténu. Madame Pimpin ne se souvient pas d’avoir constaté de SPM avant d’avoir eu son traitement, c’est la seule petite chose qui lui trotte dans la tête et l’empêche de faire tranquillement une croix sur ce cycle. Après, elle se dit aussi que c’est si ténu qu’elle devait déjà les avoir avant sans y prêter attention. Paf, dégommé, l’espoir. Ce sera toujours quelques centimètres en moins quand viendra la chute.

*Edit, et attention pas des moindres: va savoir si ça a un rapport avec l’arrêt des médocs, mais depuis son ovulation, Madame Pimpin se trimballe une bonne poussée d’acnée des familles. Ce qui lui a valu de se faire appeler « la p’tite jeune » par les mamies aux urgences, et de devoir affronter leurs yeux encore plus furax quand elle ne leur a pas laissé sa place. Bon, on s’en tape dans le fond, mais ça la saoule d’être moche ET inhypofertile.

Sainte Pimpin.

Pouffenceinte commence à sérieusement enfler. Elle est même devenue carrément baleinesque. Elle a du mal à marcher (à la base, elle est déjà très très enrobée). Du coup, elle se gare tout à côté du bâtiment, là où c’est normalement interdit, et généralement les gardiens veillent au grain. L’autre jour, Madame Pimpin prenait un café dehors en fumant, en fin de journée. Pouffenceinte quittait juste le bâtiment pour rentrer chez elle (elle a droit à des horaires spéciaux).

Voilà pas les deux commères de la compta se trouvant là, qui commencent à bitcher sur elle, en mode «la grosse elle ferait mieux de se garer plus loin ça lui ferait les fesses». Non, Madame Pimpin n’a pas ricané et renchéri. Madame Pimpin leur a cloué le caquet en leur répondant que «la grosse» elle est enceinte, et que si elle se gare là c’est sûrement pour une bonne raison puisqu’elle ne le faisait pas avant. (Bordel, y’a que nous qui avons le droit de bitcher sur les femmes enceintes, les vieilles de la compta elles sont grand-mères, placardent les faire parts de naissance de leurs petits-enfants un peu partout, elles n’ont pas le droit d’être aigries).

Du coup le lendemain, Madame Pimpin est allée dire à Pouffenceinte qu’une autorisation de se garer tout à côté du bâtiment était négociable auprès des gardiens. Ca marche pour les gens qui covoiturent avec des collègues à entorse, pas de raison qu’ils refusent. Madame Pimpin le sait parce qu’elle s’était renseignée pour sa pomme à l’époque où un congé maternité ne débutant que fin août 2012 risquait de lui valoir d’en ch… tout l’été. C’est qu’il est loin, le parking.

Pouffenceinte a eu l’air reconnaissante, Madame Pimpin était contente. Elle l’a aidée pour des raisons pas si altruistes, c’était surtout pour se venger des vieilles commères, et aussi pour nettoyer un peu son karma. Madame Pimpin, la sainte patronne des hypocrites qui flippent leur race du jugement dernier.

Pendant ce temps là dans l’open space.

Depuis quelques semaines, Madame Pimpin étouffe sa timidité et fait le tour de l’open space d’à côté tous les matins pour dire bonjour. Paie ton chemin de croix. Enfin, c’était le premier jour le plus dur. Ce matin, elle arrivait derrière un type qui était sur gmail. Quand il a vu Madame Pimpin il a sursauté, ri, et lui a dit «dis donc Madame Pimpin tu marches à pas de loup !» (pour une fois Madame Pimpin marchait à plat).

Madame Pimpin a voulu faire la fille un peu lol et elle a répondu «ah pourtant, je couine». Ah ça pour être lol, ça a fait ricaner tout le monde. Rougissant, Madame Pimpin a rajouté «avec mes chaussures». Elle n’aurait juste pas du vouloir être lol, et se contenter de dire MES CHAUSSURES couinent. Maintenant, Madame Pimpin a peur d’être surnommée «la petite cochonne qui couine». Reminescences du collège, traumatisme de l’adolescence.

Publicités

25 réflexions sur “En vrac#11.

  1. « Pourtant, je couine » mais haaa que c’est trop mignon!!
    Bon, pour ton SPM, c’est sûr, vaut mieux pas se leurrer, comme ça, le jour où ce sera plus un SPM mais un début de grossesse, tu seras troooop contente!
    Bonne journée, Pimpinette, et prends soin de ton noeil!

    • Oh non, je ne me fais pas trop d’espoir. C’est le même SPM que tous les mois, alors… Je patiente jusqu’au J1 qui ne sera pas très loin du rdv PMA…
      Le noeil n’est toujours pas très vaillant, mais je le soigne !
      Merci !

  2. J’espère que ton œil va mieux madame Pimpin.
    Sinon, je crois qu’il faut laisser tomber l’idée qu’il y aura un cycle où on espérera rien à la fin…où même inconsciemment, on ne réagira pas au moindre picotement…
    Évidemment j’ai rigolé pour ton aventure dans l’open space…pardon. Ceci dit j’espère aussi qu’aucun surnom pourri n’obscurcira ces élans de salutations matinales !

    • Arf, tu as bien le droit de rire tu ne seras pas la seule :)
      ca m’a tellement coûté cet effort de faire le tour de l’open space, que maintenant que c’est acquis, je continue !!!
      Tu as raison, je crois que même si on s’abstenait de poney pendant 1 mois, je de dirais malgré tout « oui mais si… »
      Et l’oeil, ben… il refait la gueule… je suis ça de près ^^
      Bisous !

  3. Parlons SPM, jeune couineuse. Je suis soulagée d’apprendre que je ne suis pas la seule à avoir l’utérus qui tiraille dès 8 DPO. Chez moi, c’est réglé sur un fuseau suisse : 8 DPO = utérus qui prend son aise et seins qui grossissent et qui font mal. Les cycles précédents, mon cerveau de moineau faisait le rapprochement avec une nidation. Ah ah ah !! Ce cycle-ci, mon cerveau se dit juste « pff… encore loupé »
    Et cet œil, alors ?
    PS : tu te rends bien compte que « couineuse » est un truc qui va te suivre longtemps sur la blogo ??

    • Oui, depuis plusieurs mois ça commence à DPO, je me souviens la première fois tu m’avais suggéré cette explication et j’étais sceptique… Ben tiens, dans le mille la Lucette ! M’enfin ce mois ci, j’ai l’impression d’avoir intégré. Je ne me dis pas « aaah peut-être ». Enfin, pour l’instant, hein, on est pas à l’abri d’une grosse crise de mongolisation dans 2-3 jours !
      Je couine, et j’ai décidé d’assumer ! Oui Madame !
      Oeil : 1 – Cochonne qui couine : 0 … bobo…

  4. Oh une couineuse aigrie (Lucette a raison ;-)!) ! A bon pied bon oeil, plus qu’à remettre tes talons maintenant…
    Bon, l’acnée… pffffff… ben c’est un des symptomes OPK alors m’en parle pas…
    SPM idem pour moi aussi, des douleurs aux ovaires, puis des tiraillements, et mal aux seins… Bon après, on ne sait jamais ce que cela augure, j’espère le meilleure, même si je sais bien qu’en pause, la protection est de mise. Des bises

    • :) Je crois que ça n’augure rien du tout… ou bien je crois que je crois que ça n’augure rien… Arf je ne sais même plus tiens ! Bref, plus que quelques jours avant la remise des compteurs à zéro !
      L’acné je m’en chope à chaque ovulation et à chaque j-1, la nouveauté c’est le pont entre les deux, trop charmant ! Mais je pense que c’est l’arrêt du traitement. Ca m’avait fait pareil le mois où j’avais arrêté la pilule. Bisous à toi aussi !

  5. – « Couineuse ! » Ah mais ça fait du bien de rire parfois ! Les gens en te revoyant (et nous, en te lisant !), ils y repenseront sans doute pendant les prochaines semaines, et ça les fera sourire. Et vous en re-rigolerez ensemble !
    Franchement, c’est mignon ! Et c’était même pas fait exprès !
    – Je ne sais pas comment, de nos jours, un médecin arrive à examiner sa patiente sans la regarder. Ah le progrès !
    (Il a peut-être une deuxième paire d’yeux derrière la tête ?) (Y’avait une promo pour les ophtalmos….)
    – Pour ajouter un peu plus de piquant à l’histoire, la prochaine fois, tu veux pas aller voir un médecin aux urgences ophtalmologiques sexy ET compétent ? (Genre le mec médecin ET parfait ! pour nous faire rêver un peu) (J’ai presque été déçue de voir que c’était une truffe) (Ton oeil aussi il a été déçu…).
    – Acné : J’en ai aussi. Mais je comprends rien, ça vient, ça s’en va, mais jamais au même moment dans le cycle. J’ai décidé (ben oui) que ça devait être lié à ma consommation de chocolat (et pas à mes ovaires, pour changer).
    – Pouffenceinte en deviendrait presque attendrissante. Ou alors c’est moi ?

    J’espère que ton oeil va mieux.
    A très vite

    • Pour le médecin mignon mais con, ma généraliste a halluciné aussi, ce soir. Mais les médecins sexy, je kiffe pas trop, ça sent l’arnaque ! Mon truc c’est les dinosaures :)
      Pour Pouffenceinte, n’exagérons rien ! Le tableau de calcul de congé mat’, resté 10 jours à côté de l’imprimante, ça me reste un peu dans le gosier :) mais bon, je me suis habituée à sa présence. Un bon exercice.
      Des bisous !

  6. Ah donc si j’ai bien suivi les derniers épisodes, après Mme Dark, tout le monde change de surnom et tu deviens «la couineuse»… ben on se réjouit de découvrir la suite;)
    Si ça peut te rassurer: ici pas d’acné mais de l’eczéma de folie et interdiction d’utiliser la cortisone avant le test de grossesse de mardi… encore six jours de grattage. Je crains que mes élèves ne me trouvent un surnom bien dégueu. On en a de la chance hein dis.

    • Han ma pauvre… L’eczema, c’est pas glop. Mais j’espère que tu le garderas un peu, ça voudra dire test + :)
      Courage en attendant… Tu as essayé le gel d’aloe vera ? Ca peut faire des petits miracles, et c’est bébé friendly ;)
      Bisous

  7. Oh la petite couineuse trop mignonne ! T inquiète on fait toutes des boulettes (en pleine chaleur ai je répondu à un client qui me demandait comment ça allait) (…)
    J espere que ton neuneuil va vite se rétablir.
    Suis déçue déçue pour l interne sexy mais nul rrrrr j étais déjà entrain de me faire mon film avec un Dr Carter grrrrrrrr (couché Sophie couché)
    Et bien moi je croise les doigts pour ce mois ci (tu veux voir mon front d ado pré pubere pour te donner de l espoir ?! )

    • Ah ouais, bien, les chaleurs !!!
      LOL, je vois que la libido de Mamie a laissé place à la Ana Steele touch ;)
      Merci ma belle, de croiser ! Rha tu es bien la seule ! Même ma généraliste s’est foutue de moi quand j’ai demandé si mes antibios pouvaient faire du mal en cas de grossesse (elle sait pour la pause traitement et les examens).
      Des gros bisous !

  8. pfiou, ben moi je sais même pas à combien de DPO je suis, car je sais pas quand j’ai ovulé… j’ai pratiquement aucun symptômes, a part un peu mal aux seins et aujourd’hui quelques picottements d’utérus… ça m’empêche pas de psychotter! pfff on est grave parfois, hein?! on a mal, on psychotte, on a rien, on psychotte aussi!!!!

  9. c’est toujours un grand plaisir de te lire Sainte Pimpin! j’ai bien rigolé sur le « pourtant je couine! »
    Pour tes symptômes à 10 dpo, c’est peut être bon signe tu sais… mais bon je ne vais pas te faire le blabla du « tant que rosie n’est pas là, on peut toujours y croire » parce que après c’est toujours dur de se relever si déception il y a.
    mais les boutons d’acnée en plus… mmmh on pourrait presque y croire!
    En tout cas pour mes 5 grossesses, j’ai eu des symptômes différents pour chaque (voire pas du tout).

  10. ;) J’espère juste qu’ils ont bien remarqué que je n’avais pas fait exprès ^^
    Je vais laisser rosie se pointer en essayant de ne pas trop la détester ce mois ci, mettre sa présence sur le dos de la pause pour ne pas trop lui en vouloir parce qu’au final à chaque J1 je me fais du mal mais ça ne change rien ! Enfin, de belles paroles à 10DPO, ça veut pas dire l’esprit clair au prochain J1 !
    Et comme tu dis, il n’y a pas de symptômes « magiques » qui te disent oui ou non… je crois que si les symptômes peuvent effectivement indiquer un J1, mais avant d’en être à 5 ou 6 SA ça reste assez rare d’en avoir qui annoncent une grossesse.
    Bisous !

  11. Pour le psychotage, je vais te dire une fois j’ai eu un retard de règles, ça faisait bien 6 mois que j’avais pas couché avec mon ex (oui, ça en dit long…), et ben j’ai psychoté quand même !
    C’est quand même bien une vacherie de DN que le SPM ressemble tellement aux symptômes de grossesse ! (et vis versa)

    Sinon, pour pouffenceinte, moi je dis une bonne action c’est une bonne action. Et si c’est ton inquiétude pour ton karma qui te la dicte ben tant mieux ! (mais les vrais égoïstes ne s’inquiètent pas pour leur karma…) Si on devait analyser les motivations de tous les bénévoles de toutes les associations caritatives du monde, on serait certainement surpris… ça ne les empêche pas de faire le bien :-)

    • Mais c’est clair !!! Faudrait qu’elle rajoute ça dans son sketch sur les poils, Florence Foresti. Parce le mec qui a inventé les symptômes de règles il s’est carrément pas foulé quand il a été question des symptômes de grossesse. Saloupiaud !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s