Mooncup, take 2

Qui dit J1 vendredi dit nouveau testage de mooncup, suite à acquisition et premier test dont elle te parlait vaguement ici. Madame Pimpin a tout de même attendu vendredi soir pour la réessayer, n’étant pas kamikaze au point de se ramener au taf avec un pneu dans le vagin sans avoir éprouvé le principe d’abord. Et pour peu qu’elle l’ait supportée, elle ne se sentait pas en mesure de procéder à un replacement du bouzin dans les toilettes de la Grande Boîte. Et imagine ça fuit. Hein. On fait comment entre deux réunions ? Bref, un peu de pratique s’imposait avant de sortir sans filet.

Madame Pimpin a donc ressorti son pneu du placard de la salle de bains vendredi en rentrant du boulot. Elle recevait quelques copines chez elle, elle disposait donc de sa propre salle de bains pour toute la soirée. Zéro risque donc. A moins d’avoir à gérer les potentielles situations décrites plus haut, avec 3 grammes dans chaque poche. Mais y’a pas eu de souci rapport au taux d’alcoolémie puisqu’au bout de 4 minutes, Madame Pimpin s’est pincée l’escalope entre la couture de sa culotte et le petit embout en caoutchouc, elle a douillé sa race et a voulu retirer le pneu pour le remplacer par un de ses bons vieux tampax. Tout en ayant noté que la sensation intérieure n’était finalement pas si douloureuse, le souci c’était l‘extérieur. Eh ben accroche toi. Elle avait beau tirer sur l’embout, ça venait pas et il menaçait de rompre. Elle essayait d’appuyer sur le côté pour diminuer l’effet ventouse : que dalle. Avant de se munir d’un chausse pieds, elle a quand même tenté le tout pour le tout, s’est mise dans la douche et a du pousser tout en y mettant les doigts. Ben heureusement qu’on était pas aux toilettes de la Grande Boîte, sinon Madame Pimpin t’aurait repeint la faïence et Pouffy la blondasse sucrée de l’autre open space n’aurait plus jamais voulu y mettre les pieds. (Madame Pimpin est désolée de te pourrir ta pause dèj).

Ainsi libérée de la chose, Madame Pimpin a pu se mettre la race à la vodka pour envoyer au diable cette saleté de C21 passer une bonne soirée conviviale avec ses copines. Le lendemain matin, elle retente l’expérience. Tente de pousser le petit embout le plus vers l’arrière comme le lui a expliqué une de ses copines. A l’intérieur c’est toujours ok, mais au dehors ça pince toujours. Et non Madame Pimpin n’a pas des escalopes disproportionnées je t’assure. Elle décide de couper 5 millimètres de l’embout, comme suggéré sur la notice. Pas question de tout couper, au risque de ne plus pouvoir l’enlever. Madame Pimpin se voit très mal débarquer chez le Docteur Colley pour lui demander de retirer son pneu gorgé de sang menstruel. Sa dignité ne s’en remettrait jamais. Ca gène encore, ça pique. Elle lâche donc l’affaire encore une fois mais ne s’avoue pas vaincue.

Dimanche matin, Madame Pimpin retente le coup pour faire une expérience : essayer d’enlever le truc sans utiliser le petit embout. Une fois, deux fois… C’est un peu cracra mais en y allant tranquillement ça passe. Madame Pimpin recoupe quelques millimètres du petit embout. Et ça va, à moins de s’asseoir sur une chaise trop dure en croisant les jambes, elle supporte bien. C’est donc parti pour une ballade en forêt avec Monsieur Pimpin. Miracle, elle ne sent rien et oublie complètement qu’elle est en période rouge. Dimanche en fin d’après-midi elle vide le truc sans utiliser l’embout, comme une pro et sans en coller partout. Un succès. Pour le coup elle coupe intégralement le petit embout (le lundi soir, quand y’a pas l’avion pour Grande Ville le lendemain, y’a zumba) (ouais Madame Pimpin a un petit côté pétasse) (mais elle veut pas que le petit embout entrave sa zumba).

Mooncup validée, adoptée. La taille (la plus grande, car Madame Pimpin n’a pas chipoté pour les 6 mois qui lui restent avant d’avoir trente ans, et elle a pris la taille adulte) est bien adaptée, même peut-être un peu limite. C’est quand même un peu crado (faut pas compter la bouger ou la vider sans se pourrir les mains, donc pour la Grande Boîte ce sera insertion le matin et récupération le soir, en espérant que ça passe). Et bien que ce soit un peu crado, c’est intéressant de voir la quantité. Rassurant, peut-être. Et on la sent vraiment pas (pourtant c’était vraiment pas gagné vendredi). Et sûrement que pour son revêtement intérieur, ça doit être moins nocif que les tampax. Et c’est définitivement moins crado que les serviettes.

En conclusion, la mooncup c’est un peu effrayant et ça peut prendre du temps pour la dompter (ou alors Madame Pimpin n’est pas faite normalement) mais au final c’est plutôt vagin-friendly.

Publicités

19 réflexions sur “Mooncup, take 2

  1. Mouhahahah !! J’aime beaucoup cet article !
    Rassure toi, t’es pas la seule à galérer.. J’ai essayé à mon dernier cycle.. J’ai pris la taille adulte, et je pense que c’est un peu grand pour moi.. Ou alors je m’y prends comme un manche… ou bien les deux….
    Bisous et j’espère que la reprise se passe bien ! Bisous

    • Bon ben c’est pas encore au top du top chez moi hein. J’espère que c’est pas un problème de taille, je l’ai payée assez cher comme ça ! En tous cas profite bien de ne pas devoir sortir la tienne et repose toi bien quand tu peux ! La reprise ça roule. Et toi les douleurs, ça passe un peu ? Bisous !

  2. J’ai la mienne depuis 2008 et après quelques escalopes irritées, j’ai supprimé toute la tige. Et à part 2 petits accidents (zioup, la cup qui te saute des doigts !!), ce n’est que du bonheur !!
    Niveau vidange, je n’y passe que 2 fois par jour (1 fois le matin sous la douche, 1 fois le soir avant le dodo) et ça suffit nickel.
    Franchement, j’aurais adoré connaitre avant :)

    • C’est vrai que c’est bien pratique, mais j’ai quand même un peu stressé aujourd’hui au boulot ! Tu me rassures, pour les escalopes. Et quelle joie de ne plus s’arrêter au rayon tampax. Même si c’est pas pour la bonne raison. C’est déjà bien !

  3. Je suis une convaincue, et pourtant, quand je lisais les articles sur des blogs bio il y a quelques années, j’étais comme toi Boule de Mousse!

    Franchement, confort inégalable, peu de manipulation (une fois le matin, une fois le soir, et le reste du temps on l’oublie), c’est pas blanchi au chlore donc bien mieux pour notre corps, c’est écolo et c’est économique, que demande le peuple?

    Ok, au début on galère. Vraiment. Mais après c’est que du bonheur! :)

    • Pareil, deux de mes copines m’en parlent depuis 2 ans au moins et ça ne m’inspirait que du dégoût. Mais quand même, sur les deux un d’entre elles vient de passer un an et demie à faire des treks dans la jungle et elle est rentrée convaincue, ça m’a décidé. Mais bon c’est quand même un peu space au début !

  4. Clairement il faut un temps d’adaptation, c’est « un coup à prendre » et il faut trouver la bonne (bonne taille, bonne matière) mais quand même, une fois passée ces petits ajustements c’est carrément le bonheur ! Plus de fuites plus de trucs à jeter par milliers, plus de trucs à acheter par milliers, peu de manipulation (même si le peu qu’il y a est un peu crado, et ça va c’est que son propre sang je me salie autant les mains avec un tampon sans applicateur perso).
    Bravo Madame Pimpin d’avoir dompté la bête :)

  5. Parce que la tige me faisait un peu peur et pour ne pas me coincer les « languettes », j’ai choisi la coupe avec anneau. Je trouve que c’est un super système, dommage que ça soit si peu connu. Même ma gyneco ne connaissait pas ;-)
    Et pour les fuites (parce que j’ai toujours un jour de flux très abondant), je mets une serviette hygiénique lavable. Je ne vais plus au rayon tampons/serviettes depuis 2 ans !

  6. Bravo! C’est bien d’avoir persévéré.
    J’en utilise une depuis des années et je trouve ça vraiment top. Maintenant va falloir que je me penche sur les serviettes lavables – parce que comme Carine le premier jour il y a toujours quelques fuites.
    J’ai aussi un petit ‘tampon lavable’ en éponge qu’une amie m’a donné, pour les fins de cycle; jusque là je l’ai peu utilisé vu que j’utilise la mooncup ‘jusqu’au bout’, mais c’est aussi un concept complémentaire intéressant. En attendant de ne plus en avoir besoin pendant des mois…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s